Municipales : engagements des candidat.e.s

Lionel Descamps liste Rouen notre commune

Reçu le 16.02.2020

Bonsoir,
Nous sommes d'accord pour signer, nous publierons votre série d'engagements aussi sur nos outils de communication :

facebook : rouen notre commune
site internet : rouennotrecommune.fr
Cordialement

Nicolas Rouly à Grand-Quevilly

Reçu le 17.02.2020

Bonjour et merci pour votre sollicitation dans le cadre de l'élection municipale.
Vous trouverez ci-joint ma réponse comme tête de liste à Grand Quevilly.
Pour plus de précisions, je vous invite à découvrir l'intégralité des projets de ma liste sur notre site internet: www.grandquevilly-jytiens.fr

Bien cordialement.
Nicolas Rouly

Accord total sur ces propositions, qui sont déjà mises en œuvre ou le seront, comme prévu noir sur blanc dans notre « livre des projets » (disponible en ligne sur www.grandquevilly-jytiens.fr) : page 16 = « accentuer la personnalisation des cérémonies de mariage, PACS et parrainages civils » ; page 17 = « célébrer les naissances et les adoptions en offrant au(x) parent(s) un arbre à planter, chez soi ou dans l’espace public, et un livre pour enfant » ; page 16 : « adopter une Charte de la Laïcité et des Diversités pour éclairer les agents et les usagers sur leurs droits et devoirs respectifs » ; page 20 : « agir avec la Métropole et les acteurs économiques du territoire contre toutes les discriminations à l’embauche : origine, religion, sexe, âge, handicap, LGBTI… » ; page 16 : « amplifier la formation et l’accompagnement des équipes au contact du public (gestion des différences, des exigences, des violences…) ; page 13 : « créer des conseils de quartier favorisant des échanges réguliers avec les élus, la gestion de budgets participatifs et la mise en œuvre d’actions concrètes par les habitants volontaires (propreté, biodiversité, sport, culture…) ; page 15 : « prendre en compte l’objectif d’égalité entre les femmes et les hommes pour déterminer la répartition des dépenses de la Ville (budget sensible au genre) » ; page 15 : « faire de l’égalité femmes-hommes un des critères d’évolution des subventions aux associations » ; page 15 : « former les agents municipaux aux enjeux de l’égalité femmes-hommes » ; page 22 : « agir contre l’illettrisme et pour l’apprentissage du français » ; page 18 : « généraliser les selfs dans les restaurants scolaires des écoles élémentaires, pour encourager l’autonomie des enfants, diversifier les menus, réduire le gaspillage, apaiser le déjeuner… ».

Frédéric Marche Aimons et transformons Cleon

Reçu le 19.02.2020

Bonjour
Ayant été à l'initiative sur Cleon dès mon élection de la plantation de l arbre de la laïcité, je me reconnais dans les propositions de votre document.
Bonne journée
FM

La fédération 76 Les Radicaux de Gauche

Reçu le 24.02.2020                                                                    

                                                                                   Au Havre, le 24 février 2020,
Madame, Monsieur,
           Parti de la Gauche laïque et Républicaine, Les Radicaux de Gauche, ont bien reçu votre projet d’engagements pour la Laïcité à l’occasion des Élections Municipales.
Aucun de ces engagements ne pose de problème à Les Radicaux de Gauche, puisqu’ils figurent tous dans la plate forme électoral nationale que nous pouvons vous transmettre si vous le désirez.
           La fédération 76 Les Radicaux de Gauche s’engagent ainsi tout(e)s ses candidat(e)s (Le Havre, Rouen, Lillebonne, Sandouville, Montivilliers, Fécamp…) à respecter ces dispositions.
           J’ajoute que pour respecter un libre choix de restauration et la Laïcité, Les Radicaux de Gauche demandent que dans tous lieux de restauration publics (écoles, hôpitaux, administration…), le seul menu alternatif soit végétarien
                                                                      Amitiés Radicale de Gauche
                                                                    Mickael BARON
                                                                     Président de la Fédé 76 LRdG
Pour nous contacter : Les Radicaux de Gauche
                                             165 rue du Maréchal Joffre
                                             76600 Le Havre
                                             Laiciteetrepublique@club-internet.fr
                                             02.35.21.69.14

Jean-Luc Robin Lutte ouvrière Sotteville-lès-Rouen

Reçu le 26.02.2020

Bonjour,
Nous avons pris connaissance de vos préoccupations concernant la laïcité. En tant que communistes révolutionnaires et donc athées, nous sommes bien entendus attachés à la lutte contre l’obscurantisme et, en tant qu’internationalistes, à l’égalité pour toute l’humanité. Seulement, ce souhait ne peut se contenter de mesures juridiques car la société capitaliste en crise sécrète différents poisons comme le nationalisme, le racisme, le recul du rationalisme… Comme communistes, nous nous posons le problème de faire connaître l’origine des différents problèmes que connaît l’humanité, de qui en est la cause et comment y remédier. Dans la crise profonde et globale que connaît la société capitaliste, on ne peut régler les problèmes séparément : pauvreté, chômage, guerre…
Dans cette campagne municipale, nous ne ferons pas de promesses illusoires et nous continuerons à préparer le monde du travail à contester le pouvoir de la grande bourgeoisie et à prendre la direction de la société. Il n’y a pas d’autre perspective à défendre pour tout militant honnête.
Fraternellement,
Pour Lutte ouvrière, Jean-Luc ROBIN

Eric Moisan Lutte ouvrière Dieppe.


eçu le 29.02.2020

Bonjour,
avec la crise du capitalisme pourrissant, la montée des idées obscurantistes, nationalistes, sexistes, racistes, xénophobes ne peut que m’inquiéter. En tant que communiste révolutionnaire et athée, je combats toutes ces oppressions. L’Humanité ne pourra en être débarrassée qu’avec le renversement du système capitaliste. Pour cela les travailleurs devront s’emparer du pouvoir et bâtir une société fraternelle qui satisfera les besoins de tous. C’est dans cette perspective que je milite et que je me présente aux municipales. Dans ces élections, beaucoup de candidats feront de belles promesses, mais aucune ne résoudra les problèmes de fond de cette société, c’est-à-dire le chômage, les inégalités, la misère. Je fais campagne pour appeler les travailleurs qui ne résignent pas à exprimer leur conscience d’appartenir au camp des travailleurs, à dire leur colère et pour préparer leurs luttes futures.  C’est pour moi la meilleure manière de mener le combat contre le capitalisme, ses injustices et ses oppressions.
Salutations fraternelles
Eric Moisan, tête de la liste Lutte ouvrière, Faire entendre le camp des Travailleurs aux élections municipales de Dieppe.

Martine Gest En vert et pour tous Mont-Saint-Aignan

Reçu le 01.03.2020

Bonjour,
Nous avons bien pris connaissance de vos propositions d'engagements qui sont globalement compatibles avec notre projet.
Nous appliquerons la loi concernant le forfait communal versé à l’école Saint-André comme nous l’avons fait de 2008 à 2014.
Nous pratiquerons la transparence pour l’octroi des subventions.
De 2014 à 2020 élus de la minorité nous sommes régulièrement intervenus pour défendre les services publics de proximité : en protestant contre les fermetures de classe , en soutenant l’EPHAD de Boucicaut (seule maison de retraite publique du plateau) et en affirmant notre solidarité avec les soignants et les patientes du Belvédère.

Nous sommes particulièrement sensibles aux luttes contre les discriminations .Dimanche 8 mars nous commémorerons la journée internationale du droit des Femmes lors d'une réunion publique qui s’articulera autour d’un bilan de lamission égalité femmes/hommes menées de 2008 à 2014 , d’une réflexion sur l’utilisation genrée de l’espace public communal et enfin sur les actions à mener en priorité en faveur des femmes pendant notre mandat.
Martine Gest
Pour la liste aux élections municipales à Mont-Saint-Aignan de Sylvie Nicq-Croizat En vert et pour tous

Martine Gest, ancienne professeure d’Histoire à l’IUFM-ESPE de Rouen, vient de disparaître brutalement ce vendredi 13 mars. Militante politique et syndicale, elle était de tous les combats pour une société plus juste et plus humaine. Dans cette vidéo de 4 min (https://webtv.univ-rouen.fr/videos/martine-gest/iframe/), elle livre un témoignage personnel sur ce qui a fondé sa réflexion, puis l’a menée à forger ses convictions laïques, féministes et antiracistes.

Alexis Vernier Ensemble pour Sotteville

Reçu le 1.03.2020

Mesdames, Messieurs,
Pour faire suite à votre lettre ouverte sur les Engagements pour la laïcité dans le cadre des Elections municipales,
Nous, candidats de la liste « Ensemble pour Sotteville », approuvons la totalité des points que vous citez concernant l’application de la loi de séparation des églises et de l’état de 1905.
Au demeurant et sans entrer dans les détails, vous pourrez constater sur notre programme-plaquette actuellement en cours de distribution, disponible sur notre site www.ensemblepoursotteville.fr et sur notre page Facebook, l’ensemble des points repris en lien avec la laïcité, notre volonté de maintenir et redévelopper le service public de proximité (entre autre avec la création d’une nouvelle école maternelle/élémentaire publique supplémentaire) et de porter une politique de non-discrimination globale. 
Restant à votre disposition pour discuter plus en profondeur des sujets concernant la laïcité et les possibilités d’actions permettant d’appliquer ces enjeux à tous les niveaux de la municipalité, nous vous invitons, en attendant, à notre meeting public du 09 mars 2020 à 18h00 au Trianon Transatlantique de Sotteville-lès-Rouen.
Veuillez agréer, Mesdames, Messieurs, l’expression de notre sincère considération.
Alexis Vernier, tête de liste pour « Ensemble pour Sotteville ».

Frédéric Podguszer Lutte ouvrière Rouen

Reçu le 02.03.2020

Bonjour, pour lever tous malentendu, il n'y a aucune chance pour que je sois maire de Rouen le mois prochain et il est aussi très peu probable que je sois même conseiller municipal.
Lutte ouvrière est une organisation communiste, internationaliste.
Les personnes qui figurent sur nos listes « Lutte ouvrière faire entendre le camp des travailleurs» ne sont pas toutes membres de lutte ouvrière et certaines ont peut être des convictions religieuses personnelles, mais elles savent toutes, nous y avons tenu, que Lutte ouvrière est une organisation non seulement laïque mais même athée.
Nous sommes marxistes et pronons qu'il n'y a pas de sauveur suprême.
En tant que communistes internationaliste, nous sommes bien entendu féministes et anti-racistes.
Ces combats sont les nôtres et nous les menons au quotidien même si ce n'est pas ce que nous mettons le plus en avant dans cette campagne.
Nous avons choisi d'utiliser le peu de temps dont nous disposons dans les médias pour  dénoncer la dictature des actionnaires sur la société ce que personne à par nous ne fait.
Cependant, évidemment, si je suis au conseil municipal, je continuerai à défendre avec acharnement la laïcité, le féminisme et l'antiracisme.
Cordialement
Frédéric Podguszer
Tête de liste lutte ouvrière à Rouen

Nicolas Mayer Rossignol Rouen

Reçu le 02.03.2020

Mesdames, Messieurs, les membres du Comité de réflexion et d’action laïque de Seine Maritime
J’ai bien pris connaissance de votre courrier qui a retenu toute mon attention.
Je veux tout d’abord vous dire mon attachement profond et sans faille au principe de laïcité, ciment de notre société. Il va bien sûr de pair avec la lutte contre les discriminations pour laquelle votre comité œuvre dans notre département.
Posée par la loi du 9 décembre 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat, la laïcité est encore et toujours un principe essentiel, garantissant à chacun la liberté de conscience dans le cadre tracé par les lois de la République. Ce principe de tolérance et de respect des autres est au cœur de mon projet pour Rouen, qui doit être une ville où toutes les Rouennaises et tous les Rouennais ont leur chance et leur place.
Avec mon équipe, nous partageons totalement votre souci de lutte contre toutes les formes de discrimination. C’est un critère que nous voulons voir intégré dans toutes les politiques publiques. La municipalité de Rouen doit rester un rempart contre les discriminations. Cette année, le plan territorial de lutte contre les discriminations porté par la métropole Rouen Normandie est appelé à être renouvelé. Il devra porter cet objectif vital, il devra surtout se traduire par des réalisations concrètes.
L’égalité femmes / hommes est un de nos combats. Dans nos institutions, nous serons exemplaires, au niveau salarial, de responsabilité et visibilité. Dès le plus jeune âge, dès l’école, nous serons attentifs à favoriser le partage de l’espace entre filles et garçons.
Je vous rejoins aussi pleinement dans votre souci de voir appliquer le principe de neutralité à l’échelon communal par les élu.e.s, les fonctionnaires et les agents municipaux. Toutes et tous ont le devoir d’exercer leurs fonctions et leurs responsabilités dans le strict respect de cette obligation. Cela passe comme vous le soulignez par des règles claires et transparentes pour l’attribution des logements sociaux, des subventions, des locaux… 
Plus encore, l’hôtel de Ville doit être la maison de tous les citoyens, qui doivent s’y sentir chez eux. Ils doivent donc y être accueillis en conséquence, sans que jamais ils puissent avoir le sentiment de faire l’objet de questions ou de comportements discriminants, fussent-ils involontaires. 
J’entends aussi garantir un accès réel et effectif aux services publics à l’ensemble des Rouennaises et des Rouennais. Je crois comme vous que le maintien de services publics de proximité vers lesquels chacun peut se tourner en confiance est crucial, en particulier pour lutter contre le sentiment de délaissement d’une partie de la population ou la tentation du repli communautaire, que vous évoquez.  

Vous formulez dans votre courrier plusieurs propositions très concrètes : développement des cérémonies civiles, formation à la lutte contre les discriminations, adoption d’une charte municipale sur la neutralité, encadrement des subventions communales… 
Toutes vos propositions retiennent mon attention. Certaines figurent déjà explicitement dans mon programme. Sans renier mes convictions, j’entends être à votre écoute, car je crois que l’on n’a jamais raison tout seul.
Permettez-moi en retour de vous faire une proposition. Mon équipe et moi sommes très attachés à l’idée de créer un lieu d’accueil pour les migrants à Rouen. Votre proposition de parrainage des migrants y aurait je crois toute sa place. Je forme le vœu que nous y travaillons ensemble.
Ma méthode est simple : fédérer toutes les forces vives de Rouen (dont les associations sont une composante majeure), les écouter et leur donner toute leur place. Co-construire dans la transparence, décider et avancer de façon pragmatique, expérimenter, évaluer les succès comme les échecs et s’adapter.  
Je suis à votre disposition. Je vous propose de travailler ensemble pour le bien de Rouen, des Rouennaises et des Rouennais.
Sincèrement à vous, 
Nicolas MAYER-ROSSIGNOL
 

Alexandre Riou Mont-Saint-Aignan Écologique et Solidaire

Reçu le 05/03/20

A priori, je ne vois rien qui s'oppose, dans vos différents points, à ce que je m'y engage.
Très cordialement,
Alexandre Riou
Candidat tête de liste à gauche pour "Mont-Saint-Aignan Écologique et Solidaire" 

Jean Eastabrook Inventons Sotteville, c'est vous!

La liste Inventons Sotteville, c'est vous! que je représente est une liste " Citoyenne et Participative"
Elle s'est déclarée laïque, démocratique et sociale, faisant écho à l'article 1er de la Constitution de 1958.
A l'abri de l'idéologie des partis politiques elle s'inscrit, sans équivoque, dans le prolongement des valeurs de la République Française, estimant, une fois élue, devoir les partager en les faisant vivre au quotidien.
Fait le 03 mars 2020, à Sotteville-lès-Rouen
P/Inventons Sotteville, c'est vous !
Jean Eastabrook Candidat Municipales 2020

Marc Fouilloux Nos Vie, pas leurs profits Rouen

Reçu le 13/03/20

Bonjour
Nous souscrivons à tous les  points que vous avez énoncés.

Nous prenons part autant que possible au combat pour la défense et l’application totale du principe de laïcité (financement de l’école privée etc )

Cordialement

La liste « Nos Vie, pas leurs profits. Rouen en lutte pour les municipales de Rouen 2020

Martine Gest En vert et pour tous Mont-Saint-Aignan

Reçu le 01.03.2020

Bonjour,
Nous avons bien pris connaissance de vos propositions d'engagements qui sont globalement compatibles avec notre projet.
Nous appliquerons la loi concernant le forfait communal versé à l’école Saint-André comme nous l’avons fait de 2008 à 2014.
Nous pratiquerons la transparence pour l’octroi des subventions.
De 2014 à 2020 élus de la minorité nous sommes régulièrement intervenus pour défendre les services publics de proximité : en protestant contre les fermetures de classe , en soutenant l’EPHAD de Boucicaut (seule maison de retraite publique du plateau) et en affirmant notre solidarité avec les soignants et les patientes du Belvédère.

Nous sommes particulièrement sensibles aux luttes contre les discriminations .Dimanche 8 mars nous commémorerons la journée internationale du droit des Femmes lors d'une réunion publique qui s’articulera autour d’un bilan de lamission égalité femmes/hommes menées de 2008 à 2014 , d’une réflexion sur l’utilisation genrée de l’espace public communal et enfin sur les actions à mener en priorité en faveur des femmes pendant notre mandat.
Martine Gest
Pour la liste aux élections municipales à Mont-Saint-Aignan de Sylvie
Nicq-Croizat En vert et pour tous

Martine Gest qui avait signé cette réponse, est décédée subitement vendredi 13 mars. Dimanche 8 mars, Journée internationale pour les droits des femmes, elle avait animé une réunion publique sur l’égalité femmes/ hommes et sur l’utilisation “genrée” de l’espace public  communal.
Un article de presse paru dans Paris-Normandie du 17 mars dresse un portrait  de cette femme engagée, militante syndicale, politique et féministe. https://www.paris-normandie.fr/rouen/mont-saint-aignan-disparition-de-la-candidate-et-militante-martine-gest-JG16549572