Billet

du 26.09.2022 

par D.

Ah, Charles III, sa maman, ses amours... et son charlatanisme.

Car voici un sacré roi qui se dit "fier d'être considéré comme un ennemi des Lumières ", et fustige "la science basée sur des preuves".  Lui fait confiance aux "sagesses ancestrales", à "Mère nature", et promeut les idées de Rudolf Steiner, créateur de l'anthroposophie.

 Défenseur de cette philosophie fumeuse, soupe ésotérique à base de réincarnation, démons et karma, il en appuie les déclinaisons scolaire (les écoles Steiner) et agricole (la biodynamie).

 Rappelons que cette dernière engage le paysan à respecter les "forces cosmiques" lunaires et astrologiques. Et à "dynamiser les sols" en plaçant de la bouse dans une corne de vache, elle-même enfouie au bout du terrain.

 Aucune base scientifique, bien sûr, mais qu'importent la science et ses preuves.

 Ce fatras obscurantiste permettra -t-il à Charles de converger avec Sandrine Rousseau, qui déclarait il y a peu : "notre monde crève de trop de rationalité " ? 

 En attendant, God save the Science !