Billet

du 19 avril 2018 par Jean-Michel SAHUT.

Déclassés

Vignette billet 120x80 b

Invité par les évêques de France, le Président a nommément exhorté les catholiques à s’investir davantage dans l’action politique.

La campagne contre le mariage pour tous, pas plus que l’activisme incessant de l’enseignement catholique pour des financements publics ne nous avaient permis d’observer cette pondération cléricale.

Sans jalousie à l’encontre des croyants, les mécréants, agnostiques, athées, dans la diversité de leurs attaches spirituelles n’attendent pas la même sollicitude. D’ailleurs à quels dignitaires représentatifs, le chef de l’État pourrait-il s’adresser pour se livrer à cet exercice de flagornerie les invitant à honorer le titre de citoyen ? Ce titre, ils le partagent bien volontiers avec les fidèles des divers cultes dans le respect de la loi de séparation des Églises et de l’État.

Loi que le Président, ce 9 avril, a bafouée. Faisant des catholiques des citoyens désirés, il a fait des non-croyants des citoyens déclassés.