Billet

du 20 juillet 2021 par Jean-Michel SAHUT.

En même temps ?

Ce 15 juillet nous apprenions la mise en place du Conseil interministériel de la laïcité chargé, entre autres, de la formation à la laïcité des agents de la Fonction publique et de la création de référents laïcité dans les administrations.

Louable programme pour cet organisme pourtant installé dans un contexte qui laisse perplexe quant à la rigueur de l’orientation de son action. Ainsi, quand les lieux de culte, bénéficiant d’un traitement particulier pour ne pas dire de faveur du Conseil d’État, sont providentiellement exonérés du pass sanitaire, l’escapade présidentielle sur le Tour de France, ce 16 juillet, aura été l’occasion pour le Président Macron d’être le premier Président de la République à faire son entrée officielle - aux accords du Magnificat - dans le sanctuaire de Notre-Dame de Lourdes.

Démarrage chaotique pour  ce conseil interministériel de la laïcité dont le message se trouve brouillé avant même qu’il se soit exprimé !