Billet

du 04 novembre 2017 par Jean-Michel SAHUT.

Ça pose un président

Vignette billet 120x80 bLe Président Macron viendra prendre possession de la stalle qui lui est réservée au titre de  « premier et unique chanoine honoraire » de la basilique du Latran, l’église-cathédrale du Pape. Se plaçant donc ainsi,  même honorifiquement, sous les ordres du chef de l’Église catholique.

Depuis 1604, en ces lieux, le jour de l’anniversaire d’Henri IV, l’ambassadeur de France près le Saint-Siège est encensé et reçoit les honneurs liturgiques, en lieu et place du roi de France même devenu président de la République.
Voilà de bien curieuses pratiques : le président d’une république laïque paré d’honneurs  religieux au mépris du principe de séparation des Églises et de l’État. La laïcité, qui fait que la République ne « reconnaît aucun culte » en n’en interdisant aucun, n’a pas vocation à devenir l’arbitre des élégances confessionnelles.

Au fait, le Vatican proposerait-il ce titre à un Président qui ne serait pas de confession catholique ?