Billet

du 17 août 2019 par Jean-Michel SAHUT.

À contre-pied

La Constitution est pourtant formelle : la France est une République indivisible qui s’engage à être laïque, démocratique et sociale.

Reconnaissons qu’il reste du chemin à parcourir pour réaliser ce programme que certains accommodent à leur fantaisie !

Ainsi n’a-t-on pas entendu, venant parfois des plus hautes sphères de l’État… et à la grande satisfaction des représentants des cultes, que « Si la République est laïque, la société, elle, ne l’est pas ». Ne doutons pas que les amateurs de laïcité "adjectivée" y trouvent la validation de leurs interprétations polymorphes.

Prêtons-nous à l’exercice du contre-pied et déclinons de la même manière les deux autres engagements constitutionnels ici formulés. Nous obtenons : « Si la République est démocratique, la société, elle, ne l’est pas » et « Si la République est sociale, la société, elle, ne l’est pas ».

Voilà une bien singulière république indivisible dissociée de la société qu’elle administre !