Billet

du 10 juillet 2017 par Jean-Michel SAHUT.

Accomodements en vue

Vignette billet 120x80 bLe nouveau pouvoir se met à peine en place et déjà on s'inquiète à l’énoncé de formules ambigües.
Il n’envisage pas la séparation du politique et du religieux ou encore l’égalité des sexes de la façon dont  les militants de la laïcité les entendent. Ainsi le ministre de l’Intérieur revendique-t-il une « conception apaisée de la laïcité » quand la secrétaire d’État chargée des droits des femmes considère que l'égalité femmes-hommes doit tenir compte de la spécificité des territoires ».Inquiétantes formules qui sonnent agréablement aux oreilles des partisans du cocktail clérical culturel-cultuel et des adeptes du relativisme culturel communautariste.Dans la même période ce sont des dizaines de milliers d’emplois des fonctions publiques qui sont désignés comme victimes expiatoires des coupes budgétaires.

On comprend  combien on s’éloigne de la fraternité républicaine au bénéfice de la promotion des affinités confessionnelles.